Le Vagabond de Tokyo

Sortie le 28 Mars 2018
Titre original : Tôkyô Nagaremono
Japon, 1966, Policier, 82 min
Visa n° 85853
Supports : DCP
Tetsuya Hondo est un yakuza dont le clan vient récemment d’arrêter ses activités. Il est contacté par un clan rival mais décline l’offre. Comprenant qu’il met ainsi en péril sa vie ainsi que celles de ceux de son clan, son chef lui demande de quitter Tokyo et de devenir vagabond.

LE VAGABOND DE TOKYO

« Son utilisation hyperexpressive des couleurs fait à nouveau merveille, une trouvaille par plan, au moins ! » TÉLÉRAMA

« Une œuvre libertaire » LES CAHIERS DU CINÉMA

« L'un de ses plus beaux films » CRITIKAT

« Seijun Suzuki se joue des codes en dynamitant le genre par des fulgurances stylistiques étonnantes » ÀVOIR-ÀLIRE

« Un objet inclassable à l’influence considérable dont la plus récente et assumée sera La La Land de Damien Chazelle » EAST ASIA

 

RÉTROSPECTIVE SEIJUN SUZUKI

« Six films d’une intensité créatrice incroyable » TÉLÉRAMA

« Un styliste exalté, un vrai maverick qui aura fait exploser la logique des studios en gerbes de couleurs et d’excentricités formelles » LES CAHIERS DU CINÉMA

« Seijun Suzuki, une inévitable évidence dès lors qu’on évoque l’âge moderne du cinéma japonais - ou du cinéma tout court. » LIBÉRATION

« La Marque du tueur s’impose comme son chef-d’oeuvre » LA SEPTIÈME OBSESSION

« Cinéaste prolifique, subversif et libertaire, un inventeur de forme » FRANCE CULTURE

« Événement : le terme n’est pas trop fort pour évoquer la sortie de ces six oeuvres marquantes. » BANDE-À-PART

« Un bonheur absolu » LE CERCLE - CANAL+ CINÉMA

« Ambitieux et iconoclaste, cette rétrospective est une bénédiction » LE GRAND FRISSON - CINÉ+

« Une œuvre baroque et ultra-moderne » À L’AFFICHE - FRANCE 24

« Une oeuvre d’une beauté et d’une richesse stupéfiantes » CRITIKAT

« Seijun Suzuki, figure centrale du cinéma japonais des années 60, au parfait croisement de l’artisanat et de l’avant-garde. Incontournable. » CULTUROPOING

« Une remarquable série de films » EAST ASIA

« Six pépites essentielles du cinéma d’exploitation qui vont influencer nombre de cinéastes à venir » DVD CLASSIK

« Seijun Suzuki, maître japonais des années 60 » ÀVOIR-ÀLIRE

« Un très grand cinéaste, toujours aussi fascinant. Un vrai bonheur de cinéphile ! » MONDOCINÉ

Revue de presse